WB01343_.gif (599 bytes)

Vendredi ou la Vie Sauvage
visite www.loustal.nl

J'ai réalisé un site consacré au livre Vendredi ou la vie sauvage de Michel Tournier : 
http://www.vendredi-laviesauvage.fr

  >


Coronado / Loustal



La Ballade de Pat Garrett et Billy the kid  Loustal


La nuit de l'Alligato

F388145.jpg (18687 bytes)
Barney et la note bleue



"Rien de neuf à Fort Bongo" Jacques de Loustal

Art Loustal / Fauvisme
Art Loustal / Balthus
Art Loustal / Max Beckmann
Art Loustal / Otto Dix
Art Loustal / Paul Gauguin

Art Loustal/ George Grosz
Art Loustal / David Hockney
Art Loustal / Edward Hopper
Art Loustal / Henri Matisse

Art Loustal / Amedeo Modigliani
Art Loustal / Wim Wenders

Art Loustal / Barney Wilen

TITRE:  Vendredi ou la Vie Sauvage /  Michel Tournier ; [couverture]  Loustal
EDITEUR: [Paris] :Flammarion , 1999 
DESCRIPTION PHYSIQUE: 224 p. ill. en coul., couv. ill. en coul. 17 cm x 11 cm, ISBN:2081644754

Résumé : A la suite du naufrage de La Virginie, Robinson Crusoé se retrouve seul rescapé sur une île. Après le découragement et le désespoir, il aménage l'île avec l'aide de l'Indien Vendredi, dont il fait son serviteur. 

Commentaire : J'ai étudié ce livre en classe, et je le trouve assez bien. Même si je l'ai trouvé un peu ennuyant à certains moments de l'histoire 

 

Tournier reprend le serviteur de Robinson, le blanc.

Pour Tournier, Robinson Crusoé est devenu un mythe, c'est à dire qu'on y reconnaît, sous une forme symbolique, certains aspects de la condition humaine. A la fois victime et héros d'une solitude que nous ne connaissons que trop dans la vie moderne, Robinson court les mêmes risques que nous: paresse, avarice, drogues, folie, suicide. Mais en même temps nous rêvons tous de cette solitude, car qui n'aimerait avoir son île déserte à lui?
A travers le mythe.

 

Amazon.fr
Robinson, parti faire fortune en Amérique du Sud échoue, au gré d'un naufrage, sur une île déserte, que nulle carte ne signale. Il s'aperçoit alors très vite qu'il ne doit s'en remettre qu'à lui-même et à son ingéniosité pour survivre, dans une nature pas toujours très accueillante. Comment parviendra-t-il à supporter sa solitude ? Arrivera-t-il à imposer ses règles d'homme civilisé à cette nature sauvage et à la domestiquer ou bien est-ce elle, finalement, qui aura le dernier mot ?

Michel Tournier avait déjà repris la célèbre aventure de A. Selkirk, le Robinson Crusoé du roman de Defoe, dans Vendredi ou les limbes du Pacifique, en y ajoutant une forte dimension philosophique. Vendredi ou la vie sauvage garde cette dimension, même s'il s'agit d'une adaptation pour les enfants. Il faut sans doute l'éclairage d'un adulte pour en tirer toute la richesse. Mais c'est aussi un livre d'apprentissage plus pratique : comment construire un arc et tailler des flèches, comment parler grâce au langage des mains, ou comment construire des règles de vie, nécessaires à toute communauté. Enfin, avec l'apparition de Vendredi dans l'univers de Robinson, les enfants pourront saisir toute la complexité des relations humaines et combien la présence d'autrui nous est nécessaire et même indispensable. --Xavier Marciniak Ce texte se rapporte à l'édition Poche.

Description
A la suite du naufrage de La Virginie, Robinson Crusoé se retrouve seul rescapé sur une île. Après le découragement et le désespoir, il aménage l'île avec l'aide de l'Indien Vendredi, dont il fait son serviteur. Ce texte se rapporte à l'édition Poche.

SDM
Réédition. Inspiré de Defoë, Michel Tournier exploite l'idée de Robinson, personnage civilisé, maître qui montre et ordonne. Mais, avec l'explosion de la grotte, synonyme d'épanouissement, de révolte, le lecteur assiste à la découverte, à l'éclosion de Vendredi. L'étude des personnages, leurs comportements, leurs agissements décrivent avec finesse tout un processus de relations humaines et ses revirements. L'auteur dénonce clairement l'exploitation de l'homme. Un texte riche qui dépasse souvent, dans ses allusions, l'entendement des jeunes auxquels il est destiné. Un supplément de 32 pages (jeux, tests, exercices d'observation) prolonge la lecture de ce roman. -- Services Documentaires Multimédia

1. INTRODUCTION

Tournier a voulu élever le roman l'histoire célèbre de Daniel Defoe: "The Life and strange Adventures of Robinson Crusoe of York, Mariner" (1719).

Dans ce livre, inspiré par l'aventure du marin écossais Alexander Selkirk, Robinson raconte sa vie sur bile où un naufrage l'a jeté: comment il réussit à se nourrir, à se vêtir, à se loger, d'abord seul, puis en compagnie de Vendredi.

Robinson représente la lutte de l'individu contre la solitude et les éléments de la nature, il devient le symbole du salut par le travail. Le roman exalte les valeurs économiques, morales et religieuses de l'homme blanc du XVIIIe Siècle.

C'est surtout dans le personnage de Vendredi (voir le titre!) que réside la différence entre le roman de Tournier et celui de Defoe. Au début, Vendredi est le serviteur du "gouverneur" Robinson, comme chez Defoe. Mais après l'explosion, les rôles sont inversés et c'est Vendredi qui apprend la vie du Pacifique à Robinson. Celui-ci ne sera heureux qu'après avoir entièrement assimilé les lois de la nature. Cette inversion des rôles est un thème cher à Tournier. Elle sera tantôt bénigne, opérant pour le bien du héros, tantôt maligne, tournant à son désavantage. Il est facile de constater à laquelle des deux nous avons affaire ici. Defoe, à l'époque, n'aurait jamais pu la concevoir ainsi, car les Européens imposaient toujours leur façon de vivre aux "sauvages", qui ne pouvaient rien leur apprendre, croyaient-ils. Pour eux, il était tout naturel que Vendredi, l'indien, devienne au niveau de de la réflexion philosophique. Ainsi les aventures de Robinson sur l'île reflètent, dans une certaine mesure, l'évolution de l'humanité. Du moins jusqu'à l'explosion, car après cet accident, de valeur hautement symbolique elles expriment plutôt l'idéal philosophique de l'auteur.

"Vendredi ou la vie sauvage" (1971) est une version pour les jeunes du premier roman de Tournier, "Vendredi ou les limbes du Pacifique" (1967).

Le lecteur intéressé pourra se reporter à ce texte, plus riche, plus complexe, plus difficile à lire aussi. Et dans le recueil de nouvelles "Le coq de bruyère " (1978) on lira "La fin de Robinson".  

D'autres romans de Tournier, eux aussi basés sur des mythes du monde occidental, sont "Le Roi des Aulnes" (1970, le mythe de l'Ogre), "Les Météores" (1975, le mythe des jumeaux vrais) et "Gaspard, Melchior et Balthazar" (1980, le mythe chrétien des rois mages).
A consulter: "Vendredi ou la vie sauvage" par Francis Yaiche Lectoguide, Editions Pédagogie Moderne, Paris, 1981

 

2. QUESTIONS  ET TRAVAUX PRATIQUES

1. Vous feriez bien de numéroter les chapitres et de leur donner un titre. Un bon titre résume l'essentiel, ainsi votre som­maire, à la fin du livre, tiendra presque lieu de résumé.

2. Divisez le roman en parties et indiquez les chapitres corres­pondants. Pour visualiser la structure du récit, vous pourriez faire un schéma sur une feuille de papier quadrillé. Comptez un carré par chapitre.

3. Inscrivez sur ce schéma les différents endroits où se déroulent les événements. Faites aussi une carte de l'ile.

4. Un certain bonheur qu'atteignent les personnages est souvent suivi d'une dégradation rapide. Essayez de terminer le schéma suivant: "Virginie" è  naufrage  è "l 'Evasion" è échec souille è ???

5. La grotte joue un rôle important dans le récit. Faites un inventaire des moments où il en est question. Y voyez-vous une progression?

6. Le feu, qui occupe une place privilégié, peut être bénifique ou destructeur. Donnez des exemples de ces deux aspects. Le vent aussi amène le bien ou le mal. Trouvez-en également des exemples.

7. L'homme est nomade, chasseur, sédentaire, selon le niveau de civilisation qu'il a atteint. Montrez par des exemples que la vie de Robinson dans l'ile reflète cette évolution.

8. Etudiez dans le texte l'opposition entre la nature et la civilisation. Comment Robinson s'approprie-t-il l'ils? En est-il toujours le maitre à la fin du livre?

9. Notez les émotions que Robinson ressent en présence de Vendredi. (p.68/76)

10. A partir de quel moment peut-on constater que les rapports entre les deux hommes vont changer? Citez quelques étapes précises du processus d'inversion des rôles. A quel moment cette inversion est-elle complète?

11. Regardez le dessin à la page 90. L'oiseau peut être considéré comme le symbole de la liberté. Le perroquet, en bas, ne sait qu'imiter; l'oiseau lyre symbolise la musique et les beaux arts en général; le colibri enfin, qui se nourrit de nectar, la boisson des dieux, est le plus léger et le plus exotique des oiseaux. il représente la liberté totale.

Essayez d'expliquer que ces trois étapes se retrouvent dans l'émancipation de Vendredi.
Quel oiseau mécanique l'emportera finalement?

12. Sauriez-vous faire un "portrait araucan" ? Nous avons essayé, le voici:

C'est une ombrelle quand il fait chaud C'est le lieu de rendez-vous des oiseaux C'est une échelle qui me rapproche du ciel C'est un manteau vert qui m'enveloppe

C'est l'instrument de musique du vent et de la pluie Qu'est-ce que c'est?

13. Etudiez les relations entre Anda, Andoar, Vendredi. Pourquoi y a-t-il une lutte?

14. Après la mort du bouc, Vendredi s'occupe encore de lui. Comment'?

On peut voir dans ces occupations une gradation montante. Décrivez-la et trouvez une explication.

15. Les noms des trois bateaux sont assez transparents, ils résument, pour ainsi dire, tout le récit. Montrez cela.

16. Au dernier chapitre Vendredi s'en va, tandis que Robinson reste. Quels ont dû être leurs motifs?

Qu'auriez-vous fait personnellement, si vous aviez été là?

17. Tournier a introduit le personnage de Dimanche, tout à fait à la fin du récit. De quoi serait-il le symbole?

18. Si vous êtes deux à lire le livre, vous pourriez vous amuser à trouver des questions l'un pour l'autre, un peu comme nous vous en proposons ci-après.

 

3 AVEZ-VOUS BIEN LU LE TEXTE?  Vrai / faux­

 

1. Robinson est dans le commerce           

2. Que représente l'image? 

3. Le bouc attaque Robinson.     

4. Robinson tue le bouc.      

5. Robinson est désespéré.           

6. Son premier souci est d'aller chercher les vivres et les outils qui sont dans le navire

7. Que représente l'image? 

8. Qu'est-ce qui manque le plus à Robinson?      

9."l'Evasion" n'est pas assez étanche.

10.Les pécaris s'enfoncent dans la boue jusqu'à la tête. Robinson aussi

11. Robinson ne peut plus marcher debout          

12. Par les gaz qui se dégagent des marécages, Robinson devient 'high'.

13. Robinson est si excité à la vue du navire qu'il oublie qu'il a l'air dune bête.

14. La vue de sa soeur est un avertissement pour Robinson.                 

15. Regardez l'image. Qui est cette fille? A qui appartient cette main?

16. Quels objets pris dans l'épave vous paraissent inutiles?

17 .La plaque de métal lui sert de ...          

18. La pieuvre se jette sur Robinson.

19. Avec le sabre Robinson travaille vite et méthodiquement.

20. Robinson fait cuire un bon pain.

21.11 n'a pas perdu ses habitudes d'homme civilisé, il construit une maison, la décore, s'habille pour dîner. Cela vous semble-t-il absurde ou raisonnable?  

22. Robinson écrit la charte pour pouvoir rester homme.

23. Robinson n'avait jamais vu d'Araucan avant.

24. La nuit il est interdit de sortir de la forteresse.             

25. Robinson n'a pas de problèmes à cause de la récolte abondante.

26."Les herbes frémissantes" indiquent que les rats noirs attaquent.   

27. Robinson apprend à sourire au chien.

28. Robin3on travaille toute la journée, mais il aurait préféré être paresseux.

29. Au fond de la grotte Robinson se sent comme un bébé.      

30. Tenn n'aime pas l'Indien.

31. Robinson ne doute plus de l'utilité de son travail.

32. Robinson et Vendredi sont devenus de vrais amis.

33. Vendredi est payé par Robinson.

34. Vendredi est toujours gentil avec les animaux.

35. La rizière est à sec à cause de 1a chaleur.

36. Vendredi met le feu au tonneaux de poudre pour empêcher Robinson de le punir.

37. L'explosion détruit tout. Robinson est désespéré.

38. Vendredi fait des flèches pour les oiseaux.

39.

40. Avant l'explosion Robinson et Vendredi ne se disputaient jamais, parce que....

41.113 mettent fin à leurs disputes en se battant

42. Leur jeu est un jeu de rôle.        

43. La poudre qui reste leur est très utile

44. Un portrait araucan est une devinette.

45. Quelquefois la parole est d'argent, le silence est..    

46. Après sa guérison Anda est redevenue tout à fait indépendante.

47. Vendredi rougit de honte parce que.... 

48.Andoar est un bouc agressif.

49. Qui gagne le combat?  

50."Je vais bientôt le faire voler et chanter."  "Andoar va voler." Essayez de deviner ce que Vendredi va faire. A quelle page se trouve la réponse?

51. Vendredi transforme un oiseau en harpe éolienne.

52. Robinson a complètement oublié ses habitudes d'homme civilisé.

53. A l'arrivée du bateau Robinson revoit sa jeunesse.

54. Le3 hommes de l'équipage se comportent comme des brutes: brûlent la prairie pour....

55. Le plus heureux de l'arrivée du navire, c'est Vendredi.      

56.Robinson ne veut pas partir avec Hunter et Josepn parce qu'ils sont trop jeunes.

57. Robinson s'est levé avant Vendredi.

58. Robinson va à la grotte pour y

59. Le second, c'est Joseph, celui qui avait parlé de la traite des Noirs avec enthousiasme.

60. L'enfant s'appellera Dimanche parce qu'il est arrivé ce jour-là.

 

 


Vendredi ou la vie sauvage

Auteur: Michel Tournier 

1. L’histoire

Robinson est le seul survivant d’un naufrage. Il arrive sur une île déserte devant la côte du Chili, qu’il baptiserait Speranza. Au début, il fait tout pour rejoindre le Chili, par exemple il construit un radeau, mais il n’a pas pu le mettre à l’eau en raison du poids. Puis il a commencé à exploiter et organiser l’île : il a installé les coins à noix de coco et à ananas, il y avait des places idéales pour la pêche, il y avait un grand nombre de chèvres,… Son dépôt général était dans une grotte au centre de l’île. Il a aussi construit sa propre maison et il a même projeté des lois !

Après quelques années de solitude, il a rencontré Vendredi, un nègre. Il lui apprend l’Anglais de sorte qu’il plût comprendre les ordres du maître Robinson. Ils vivaient selon un schéma fixe et assez ennuyant.

Un jour, de nombreux tonneaux de poudre ont explosé après une faute de Vendredi. L’explosion a détruit toute l’île et la vie d’autrefois. Ils devaient recommencer leur vie dès le début, mais cette fois, Robinson n’était plus le maître de Vendredi. Ils étaient libres tous les deux. Vendredi devient l’égal de Robinson. En fait, c’était plutôt Vendredi qui tenait le sceptre, il prescrivait ce qu’ils mangeraient, feraient,… Robinson a appris grâce à lui comment survivre à une île déserte.

Plus tard, le personnel navigant d’un bateau anglais est venu sur l’île. Il a invité Robinson et Vendredi à venir dîner. Nos 2 amis ne pouvaient pas refuser cette proposition. L’atmosphère du navire (qui reflétait l’atmosphère générale du monde occidental de cette époque) n’a pas plu à Robinson, et il est retourné vers l’île, bien qu’il ait l’occasion de retourner à York. Le voilier était tellement au goût de Vendredi, qu’il y est resté pour retourner au monde civilisé. Probablement il n’a pas su que les nègres ont été emmenés en Amérique du Sud pour y travailler aux plantations de coton.

Et Robinson ? Lui, il a rencontré un nouvel habitant : Dimanche, un mousse qui s’est échappé du navire parce qu’on le maltraitait.

 2. Les personnages principaux

a. Robinson

Robinson est un jeune homme anglais qui a 22 ans au moment où son navire fait un naufrage. Il est, avec le chien du navire, le seul survivant. Il évolue pendant toute l’histoire. Au début, il est impatient et naïf, p.ex. il pensait qu’un navire viendrait le chercher. Avant l’explosion, c’est un homme qui aime la structure, p.ex. Il projette des lois, il divise l’île selon le type d’exploitation, il construit une montre de telle sorte qu’il sache toujours l’heure etc… En outre, il a une mentalité occidentale : il prépare surtout des plats anglais, il est le maître de Vendredi,… A cause de l’explosion, Robinson subit un changement, et non seulement son caractère change, aussi son physique : il coupe sa barbe, il laisse pousser ses cheveux de manière qu’il paraisse plus jeune. Il commence à apprécier Vendredi, il ne lui en veut pas de l’explosion parce qu’il ne regrette pas que la structure ennuyante d’autrefois a disparu. C’est Robinson qui reste sur l’île à la fin du récit parce que l’atmosphère sur le navire ne lui plaît pas.

 

b. Vendredi

Avant l’explosion, on voit Vendredi comme un type docile. Il travaille pour son maître Robinson sans se moquer de lui. Après l’explosion, Vendredi semble être un garçon créatif : il invente quelques jeux. Depuis ce moment-là, c’est lui qui prévoit ce que l’on va manger et ce que l’on fait pendant la journée.

 

Une fois, un trait est révélé explicitement par le narrateur : « il se moque souvent de son impatience de jeune homme », page. 10. Mais presque toutes les caractéristiques mentionnées ci-dessus sont des inventions du cerveau, elles sont donc révélées implicitement.

 

Pour exprimer les liens entre les deux, on peut diviser 2 phases : phase (a) est avant l’explosion, phase (b) après.

(a) Robinson > Vendredi

(b) Robinson = Vendredi, ou plutôt Robinson < Vendredi, parce que c’est Vendredi qui prescrit ce qu’on va faire, manger etc…

 

3. L’espace

Si l’île n’avait pas existé, Robinson serait mort comme tous les membres du personnel navigant. Le lieu et le décor stipulent toute l’histoire. On peut même dire que l’île joue un rôle aussi important que Robinson et Vendredi. Toutes leurs actions sont déterminées par l’environnement. Par exemple il y a quelques chapitres consacrés à la recherche de nourriture, ils mangent ce que l’île offre, etc…

 

4. Technique narrative

Le récit est raconté linéairement : d’abord on a le naufrage, puis les aventures de Robinson et Vendredi et enfin la visite du voilier anglais. Il n’y a jamais un saut dans le passé ou le futur, ni une distorsion.

Le narrateur crée de la tension en posant des questions aux lecteurs, p.ex. « Est-ce que tout cela allait prendre fin ? », , « Allait-il sauter pour sauver Tenn ? »,  Il pose ces questions pour créer de la curiosité chez les lecteurs.

Le narrateur sait tout, il est omniscient. Il raconte les faits et il connaît les sentiments des personnages : « Robinson comprit la leçon… », . Ce qu’il connaît aussi, ce sont les habitudes de ce temps-ci (donc le 18e siècle), p.ex. « le plat le plus en faveur chez les anglais de cette époque », 

 

5. Le message

Je crois que l’auteur veut nous dire qu’on doit apprécier la mentalité et les habitudes d’autres cultures, Robinson ne fait connaissance avec le vrai Vendredi qu’après l’explosion, c’est à partir de ce moment-là qu’il commence à l’apprécier.

On ne peut pas penser que notre culture, notre style de vie sont meilleurs ou supérieurs aux autres. On doit pouvoir comprendre et pouvoir vouloir avouer. Robinson l’avoue quand il a un dîner au navire, il n’aime pas cette atmosphère et c’est pourquoi il retourne à Speranza.

 

6. Le style

La fin m’a vraiment émotionnée, que Robinson reste à l’île et Vendredi retourne au monde civilisé.

Les phrases suivantes m’ont plu :

· « C’est très difficile de rester un homme quand personne n’est là pour vous y aider », pag.37

· « Ce qui l’inquiétait tout de même, c’était l’air sérieux qu’il avait. (…) Il avait beau se forcer, essayer à tout prix de plisser ses yeux et de relever les bords de sa bouche, impossible, il ne savait plus sourire. », page 49

 
Couverture Loustal

 

7. Un passage crucial

Crucial dans l’histoire est naturellement l’explosion, qui a changé la vie ennuyeuse d’autrefois.

La fin est émouvante parce que je trouve que la décision de Robinson est très sage. Il avoue que sur l’île, il n’y aurait jamais de guerres, de racisme,… C’est pourquoi il reste là.

 

8. Porter à l’écran ?

Au mois de mars de cette année, j’ai vu le film ‘Cast Away’ avec Tom Hanks. C’est l’histoire d’un homme qui a survécu une catastrophe aérienne. Il arriva sur une île déserte, comme Robinson. Il va aussi exploiter et organiser l’île. La manière de filmer était merveilleuse, mais l’histoire même est un peu ennuyeuse parce qu’il n’y a seulement qu’un personnage qui fait presque toujours la même chose. Mais en général, le film a eu beaucoup de succès, donc c’est possible, mais on doit avoir les moyens. En plus, dans un tel film, les images sont d’une certaine importance.

 

9. Appréciation

J’ai aimé ce livre parce qu’il n’est pas trop difficile et trop long. C’est plutôt un livre pour la jeunesse, un livre plutôt à mon niveau parce que je n’aime pas les livres pour les adultes. A un certain moment, l’histoire est un peu ennuyeuse parce qu’il y a un certain nombre de chapitres consacrés à l’exploitation et aux jeux que Robinson et Vendredi jouent après l’explosion. J’aime surtout la morale de ce livre. 

Inzender: Evelien Leysen 

 
couverture Loustal

 




1. Vendredi ou la vie sauvage. 
2. Michel Tournier 


1. Le début est en septembre 1759 et la fin est en 1787 
2. 28 années. 


1. Toute l’histoire est située en l’île Speranza 



1. Non 
2. A la troisième personne et quand il est des conversations dans la première personne. 
3. Non 


1. familier 
2. Oui, parce que Robinson et Vendredi sont les seules personnes dans l’île, vous ne savez pas ce qui est passée sans les dialogues. 
3. Oui, vous pouvez faire une idée de l’île. 


1. Robinson est le personnage principal. Il avait laissé à York sa femme et ses deux enfants, pour explorer l’Amérique du Sud et voir s’il ne pourrait pas organiser des échanges commerciaux fructueux entre sa patrie et le Chili. Il est un homme très habile et fort aussi. Il est très inventif et n’a pas peur de rien. A la fin du histoire il est cinquante ans, mais il se sente plus jeune. 
Vendredi est un Indien qui arrive dans le demie du histoire. Il est très ingénieux aussi et il apprend le langage du Robinson. A son tour il apprend Robinson ou il peut faire autres choses par exemple: faire de cuisine. 
2. Ils sont ensemble sur l’île. 


1. Robinson est sur le navire “La Virginie” qui va au Chili. Dans un tempête le navire échoue sur un récif. Aussitôt une vague gigantesque croula sur le pont et balaya tout ce qui s’y trouvait, les hommes comme le matériel. Quand Robinson reprit connaissance il se trouver sur un île, toute seule. Il trouve aussi le navire, mais personne est là. Il prends la nourriture et commence avec la construction d’une embarcation qu’il baptisa par anticipation “L’Evasion”. 
Il avait commis une erreur fatale en ne construisant pas L’Evasiom directement sur la plage. Il ne pouvait pas bougé le navire vers l’eau et ses efforts sont inutiles. Sur l’île il a beaucoup des hallucinations. Il voit sa femme et se enfants et il décide de ne pas perdre courage. Il commence avec écrire un journal dans lequel il écrit tout qu’il découvert. Il appelle l’île Speranza, ce qui veut dire l’espérance, car il était décidé à ne plus jamais se laisser aller au désespoir. Il écrit aussi un loi. 
Après quelque temps il voit un groupe des Indiens arriver dans l’île. Tous les Indiens partir excepté un. Cet Indien est sauvé par Robinson. Robinson est le maître sur cet Indien qui il appelle Vendredi, parce que il est arrivé en vendredi. La vie est ennuyeux et Vendredi proteste. Par accident il allume le cave ou Robinson a son stock de poudre. Il y a un explosion et les deux doivent commencer au début. Tenne le chien de Robinson est mort aussi après un accident et Robinson est furieux avec Vendredi. 
Pourtant le relation entre les deux s’improve et Vendredi apprends Robinson quelque de ses coutumes, en échange Robinson lui apprends sa langage et ensemble ils créer un langage gestuel. 
En décembre 1787 un navire arrive sur l’île ils sont des anglet terres. Pour Robinson c’est intéressant de voir un homme de son pays natal. Il calculait que il est cinquante ans, mais ils se sents plus jeune. Quand l’équipage partir il ne veut pas aller avec leur, parce que il aime sa liberté et la vie sur l’île. Sans notifier Robinson, Vendredi partir avec les anglais et un homme de ce navire reste sur l’île parce que il est abusé par l’équipage. C’est Jean Naljapaev, il fait connaissance avec Robinson qui lui donne le nomme Dimanche, parce que pour lui il sera pour toujours l’enfant du dimanche. 


1. Le moment quand Robinson découvert qu’il a construit son bateaux très loin de l’eau. C’est le moment quand il se rende compte qu’il ne pouvait retourner a sa femme. 
2. Oui, il est un homme très drôle et fort. 
3. Difficile, je nái pas connu beaucoup de mots. 
4. Parce que cést un merle blanc. 
5. Non, il écrit très difficile pour moi. 
6. La découverte de choses qui pour nous sont très habituel. 
7. Non. 
8. C’est un bon titre, parce que c’est mystérieux avant de lire cet histoire, mais logique après.


Collection folio junior ; 281 Annotatie: ill
Vermelding op titelpag.: D'après "Vendredi ou les limbes du Pacifique" (Gallimard)
1e uitg.: Paris : Flammarion, 1971
Oorspr. uitg. in deze reeks: 1977
Herschrijving van Defoe's klassieke verhaal "Robinson Crusoë", waarin de auteur rekening houdt met de verworvenheden en inzichten van de mens uit de 20e eeuw, met betrekking tot racisme, kolonialisme en het seksuele vraagstuk Omvang: 150 p Bijlage: Vocabulaire / introd., questions et annot.: F. van Beveren et J.H. Camarasa-Wisselink. - Amsterdam : Moussault, cop.1984. - 24 p ISBN: 2-07-033281-0 

==================

Vendredi ou la vie sauvage / Michel Tournier ; [ill.: Georges Lemoine]
Auteur: Michel Tournier 1924- Jaar: 1999 Uitgever: Groningen : Wolters-Noordhoff Reeks: Merles blancs ; 1999, nr. 3 Annotatie: ill
Titelp. vermeldt: D'après 'Vendredi ou les limbes du Pacifique' (Gallimard)
Licentie-uitg. van: Gallimard. - Oorspr. uitg.: Paris : Flammarion, 1971 Omvang: 128 p ISBN: 90-01-55144-0 , 900155424 


=========

Titel: Vendredi ou La vie sauvage / Michel Tournier ; ill. de Paul Durand
Auteur: Michel Tournier 1924- Jaar: cop. 1971 Uitgever: [Paris] : Flammarion Annotatie: ill
Op titelpagina: D'après "Vendredi ou Les limbes du Pacifique"
Parafrase op het thema van het beroemde boek Robinson Crusoe van Daniel Defoe. Omvang: 184 p

Voor de Nederlandse uittreksels ga naar:
http://uittreksel.pagina.nl
http://scholieren.samenvattingen.nl
 

 

 


Couverture Loustal

TITRE:  Vendredi ou la Vie Sauvage  Michel Tournier 
EDITEUR: [Paris] :Flammarion , 1999 
DESCRIPTION PHYSIQUE: 224 p. ill. en coul., couv. ill. en coul. 17 cm x 11 cm, ISBN:2081644754

 


Vendredi ou La Vie sauvage
de Michel Tournier, Nicolas Veysman
Langue Français Éditeur : Editions Gallimard (26 mai 2005)
Collection : Folioplus classiques
Format : Poche - 187 pages
ISBN : 2070307603
Présentation de l'éditeur
Dans Folioplus classiques, le texte intégral, enrichi d'une lecture d'image, écho pictural de l'œuvre, est suivi de sa mise en perspective organisée en six points : - Vie littéraire : Un roman symbolique de jeunesse - L'écrivain à sa table de travail : La réécriture du mythe de Robinson Crusoé - Groupement de textes thématique : La rencontre de l'homme civilisé avec l'homme sauvage - Groupement de textes stylistique : La description de l'île - Chronologie : Michel Tournier et son temps - Fiche : Des pistes pour rendre compte de sa lecture

 

Image de l'éditeur
Vendredi ou la vie sauvage
de Michel Tournier, Georges Lemoine (Illustrations)
Langue Français Éditeur : Gallimard Jeunesse (26 mai 1997)
Collection : Fol Jr ed Sp2
Format : Poche - 196 pages
ISBN : 2070513297
Autres éditions : Poche

 


ISBN : 2070334457. EDITIONS FOLIO COLLECTION FOLIO JUNIOR N°445. de 1988 à 1991. In-12 Carré. Broché.

 


ISBN : 2070330303. EDITIONS FOLIO COLLECTION FOLIO JUNIOR N°30. 07-09-1983.
Éditeur : Robert Laffont, Paris
Date d'édition : 1978

 

 


ISBN : 2070332810. EDITIONS FOLIO COLLECTION FOLIO JUNIOR N°281. 22-09-1986.

 


ISBN : 2070380041. EDITIONS FOLIO COLLECTION BIBLIOTHEQUE FOLIO JUNIOR. 08-10-1982

 


ISBN : 2070334457. GALLIMARD. 1983, 191 pages + 2 K7, livré dans un classeur plastique avec rangement pour K7 et livre. Nombreuses illustrations en noir et blanc dans le texte et hors texte. Illustrations de Georges Lemoine. Collection Folio Junior.

 

 

 

149ee13.jpg
VENDREDI OU LA VIE SAUVAGE
Auteur : Michel Tournier
Editeur : Père Castor
Collection : CASTOR POCHE BENJAMIN CADET N°94
Genre : JEUNESSE
 
 COMMENTAIRES
A la suite du naufrage de La Virginie, Robinson Crusoé se retrouve seul rescapé sur son île. Après le découragement et le désespoir, il aménage l'île avec l'aide de l'Indien Vendredi dont il a fait son serviteur. Mais à la suite d'un accident, cette fragile civilisation instaurée par Robinson s'effondre. Pour les deux hommes, une nouvelle existence va débuter... 
 
 CARACTERISTIQUES
ISBN : 2081618052
 Paru le 09/12/2002
 - Nombre de pages : 224 -

 

1446668.jpg
VENDREDI OU LA VIE SAUVAGE
  Auteur : Michel Tournier
Editeur : Flammarion
Genre : ROMAN
 ISBN : 2081649063 - - Paru le 22/01/2001 -

 

"Vendredi ou la vie sauvage"

Auteur: Michel Tournier
ISBN: 2070577066
ISBN-13: 9782070577064
Format: Couverture souple
Année de publication: 2009
Âge: 9 -12 ans

 

 


In-8 cartonné sous jaquette illustrée Durand Paul., bandeau, 185 pp., hors-texte couleurs
Par l'auteur du prix Goncourt 1970 Flammarion
Éditeur : Flammarion
Date d'édition : 1971
Reliure : Cartonné avec jaquette

 

 

 

 

 

Image fournie par le libraire

vendredi ou la vie sauvage
(ISBN: 2070501930 )
Tournier Michel
Gallimard, 1992. collection 1000 soleils, dirigee par pierre marchand et jean olivier heron, d apres vendredi ou les limbes du pacifique, illustrations de Georges Lemoine

 

Vendredi ou la vie sauvage.
[Pat York] Tournier ,Michel
 Paris, Gallimard/Flammarion, 1981. In-4 de 77 pp.; album cartonné illustré de l'éditeur. Edition illustrée. Les photographies de Pat York ont été réalisées au cours du tournage du film de Gérard Vergez.
llustrée de photographies couleurs tirées du film dans le texte et hors texte
Cartonné: 75 pages
Editeur : Gallimard (décembre 1981)
Langue : Français
ISBN-10: 2070510069
ISBN-13: 978-2070510061

 


VENDREDI OU LA VIE SAUVAGE (EDITION SPECIALE)
Auteur : Michel Tournier
Editeur : Gallimard Jeunesse
Collection : FOLIO JUNIOR 2 N°445
Genre : JEUNESSE
 
 COMMENTAIRES
32 pages en plus pour mieux lire les autres. Un supplément ludique et enrichissant. Des tests, des jeux, des exercices d'observation. Un prolongement à la lecture de ce livre. Une ouverture sur la meilleure littérature. Un plaisir de plus ! 
 
 
CARACTERISTIQUES
ISBN : 2070334457
Paru le 15/11/2001
Nombre de pages : 192


Musique originale de la série télévisée "Vendredi ou la vie sauvage"(1981) Un (tv) film de Gerard Vergez, musique de Maurice Jarre. La chanson de Speranza est interpretee par Alexandra Brown

 


ROBINSON PHILOSOPHE VENDREDI OU LA VIE SAUVAGE DE MICHEL TOURNIER ; UN PARCOURS PHILOSOPHIQUE
 JEAN-PIERRE ZARADER

Broché: 207 pages
Editeur : Ellipses Marketing; Édition : 2e éd. augmentée (14 juin 1999)
Collection : Philo-essais
Langue : Français
ISBN-10: 2729899707
ISBN-13: 978-2729899707

Collection dirigée par Jean-Pierre Zarader.
La collection "Philo essais" a pour vocation et pour spécificité de s'adresser à un large public et pas seulement à un public universitaire qu'elle ne saurait, cela va de soi, laisser indifférent. Elle se caractérise par sa transversalité délibérée. Collection proprement philosophique, elle s'intéresse aux liens qui unissent la philosophie à tout ce qui n'est pas elle : l'art, la littérature, la politique, l'éducation
Dans chacun de ces domaines, elle fait appel à des auteurs reconnus qui s'efforcent de présenter leurs recherches dans une forme qui, sans tomber dans la vulgarisation, reste toujours abordable: la pensée de Malraux sur l'art, la philosophie de Michel Tournier, les philosophes et l'amour, l'école en France et la pensée libérale en France, tels sont les premiers sujets qui ont ouvert cette collection.